Autour de Grenoble

Chartreuse, Vercors, Belledonne, ... et plus loin

Shiai de judo, II

26/01/2016 - Aucun commentaire

Dimanche dernier on était de retour sur les tapis de judo (enfin surtout moi) pour une nouvelle session de shiai de judo.

Debut de shiai

Les shiai, c'est l’épreuve du passage de grade pour les *dan*s de la ceinture noire, le 2eme dan en ce qui me concerne. Pour valider son UV combat, il faut soit un total de 100 points, soit 50 points sur une session.

Gagner un combat rapporte un maximum de 10 pts, par ippon. On marque ippon si l'adversaire tombe 1/ sur le dos, 2/avec vitesse 3/ avec contrôle. Si un aspect manque, c'est waza-ari, et un seul point, suivant les cas, yuko. Deux waza-ari se transforme en ippon (waza-ari awasete, ippon). Le combat de shiai dure 3 minutes, sauf s'il y a ippon ou deux waza-ari avant.

Ça c'est les règles du combat debout (tachi waza), mais un deuxième aspect du judo se pratique au sol (ne waza), s'il n'y a pas eu de ippon à la projection : soit en immobilisation sur le dos, 20s donne ippon, >15s donne waza-ari et >10s donne yuko. On peut aussi gagner en faisant abandonner l'adversaire, soit sur clé de bras (sur le coude), soit sur étranglement sanguin ou respiratoire. (Dans tous les cas ce n'est pas--trop-- dangereux, la technique se fait progressivement, et on s'arrête a la douleur, pas a l'accident !)

Les règles sont un peu allégées par rapport aux compétitions officielles, le but étant surtout de marquer des points, et pas de donner des sanctions qui ne rapporte rien au niveau des points.


Dimanche j'ai gagné mes cinq combats, j'ai donc réussi mon UV combat :-) :-).



Sur la vidéo on voit que je ne lance pas beaucoup de techniques debout, ce n'est pas ma spécialité. Sur le dernier combat je suis HS, j'aurai pu me faire sanctionner pour non combativité, mais c'est un shiai et non une compétition officielle. Pareil, le dernier waza-ari est discutable, mais en shiai un exæquo (hiki wake) ne vaut rien du tout, donc ... !

On voit aussi des "mix" de techniques, des techniques qui n'ont pas de nom officiels mais qui marche quand même : okuri-ko-soto-gake, c'est un ko-soto-gake sur les deux jambes, et ko-soto-gake, c'est un "petit accrochage extérieur". Ou alors c'est tani-otoshi-gake, tani-otoshi c'est une "chute dans la vallee", et gake c'est parce qu'il y a un accrochage en plus de la technique standard.

Au sol, on voit surtout des retournements sur partenaire a genoux, qui marchent de moins en moins avec la fatigue. En immobilisation c'est kami shiho gatame que je fais le plus, un "contrôle des quatre coins par le dessus".

Et merci a Marine de m'avoir accompagné et soutenu et filmé pendant ces combats :-)

Fin de shiai

Publié dans :  

Shiai de Judo

05/12/2015 - Aucun commentaire

Le weekend dernier on était aux shiai (à prononcer shiaï) de Judo de Lyon, une compétition organisée pour le passage de dan.

Salut

Après un mauvais départ et deux ippons rapides (sur de belles techiques, j'avoue), je gagne mes combats suivants sur une projection en ippon (tani otoshi) et deux immobilisations de 20s.

Préparation

Salut

bon le judo au sol, ce n'est pas très spectaculaire ... !

Immo

J'ai donc 30pts sur les 100 nécessaires pour le 2eme dan. Il me manque aussi les katas et de l'arbitrage.

Publié dans :